Tentation

Deuxième opus de la série Twilight, a été publié en 2006. On y retrouve le couple Bella-Edward, confrontés de façon brutale à la réalité: Bella n’est qu’une humaine!

Quatrième de couverture: « Tu ne me reverras plus. Je ne reviendrai pas. Poursuis ta vie, je ne m’en mêlerai plus. Ce sera comme si je n’avais jamais existé. »

Rejetée par celui qu’elle aime passionnément, Bella ne s’en relève pas. Fascinée par un vampire, comment pourrait-elle retrouver le goût à la pâle existence humaine? Bella n’a de goût pour rien, sinon le danger: alors elle entend la voix d’Edward, et éprouve l’illusion de sa présence. Comme s’il ne l’avait pas abandonnée. Bella échappera-t-elle à cette obsession amoureuse qui la hante? A quel prix?

En résumé: Bella déprime suite à sa « rupture » d’avec Edward. Elle va trouver du réconfort auprès de Jacob Black, un jeune indien Quileute, fils de Billy Black, ami de Charlie, le père de Bella. Mais Jacob a lui aussi un secret: il est un loup-garou. Éperdument amoureux de Bella, il va lui sauver la vie après une des folies de la jeune fille.

Si près de conclure, Jacob va malheureusement échouer, coiffé au poteau par le retour inattendu d’Alice, et un coup de téléphone d’Edward auquel l’indien répond de telle façon qu’un malentendu s’installe: il croit Bella morte et veut en finir à son tour. Afin de lui sauver la vie, Bella s’enfuit en Italie avec Alice. Et, devinez quoi: happy end! Tout le monde est sain et sauf! Bella retrouve son beau vampire!

Ce que j’en ai pensé: J’ai trouvé intéressant le parallèle fait entre les couples Bella/Edward et Roméo/Juliette tout le long de ce tome. Mais ce volume est plein de longueur! Le gros de l’action se situe dans le dernier tiers du livre. Le personnage de Jacob me plait beaucoup, il est pour moi ce qui représente le héros idéal: quelqu’un d’ordinaire (si l’on met de côté le fait qu’il soit un loup-garou!), qui se débrouille comme il peut dans la vie, à qui tout ne tombe pas tout cuit dans l’assiette et qui fait son possible pour que la vie soit le plus agréable possible! Edward a tout pour réussir: il est beau, il est riche, et en plus il a Bella: c’est d’un cliché!

Mis à part la découverte de la personnalité de Jacob et les références à Shakespeare, je n’ai pas trouvé grand chose à mon goût dans ce roman. J’espère que la suite sera moins vide!

 

Tentation, Stephenie Meyer, 2006

Editions Hachette Livre

571 pages

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s