Bilbo le hobbit

Publié en 1937 par le britannique J.R.R. Tolkien, ce roman de Fantasy est devenu un classique du genre, alors qu’il s’agissait au départ d’un récit écrit pour distraire les enfants Tolkien.

couv bilbo

Quatrième de couverture:

Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible. L’aventure tombe sur lui comme la foudre quand le magicien Gandalf et treize nains barbus viennent lui parler de trésor, d’expédition périlleuse à la Montagne Solitaire gardée par le dragon Smaug, car Bilbo partira avec eux!

Il traversera les Terres Solitaires et la forêt de Mirkwood dont il ne faut pas quitter le sentier, sera capturé par les trolls qui se repaissent de chair humaine, entraîné par les gobelins dans les entrailles de la terre, contraint à un concours d’énigmes par le sinistre Gollum, englué dans la toile d’une araignée géante…

Bilbo échappera cependant à tous les dangers et reviendra chez lui, perdu de réputation dans le mande des hobbits, mais riche et plus sage.

Bilbo le hobbit , un grand classique de la littérature fantastique moderne.

J’avais déjà lu ce roman il y a plusieurs années (environ 15 ans!…) et j’avais adoré l’univers de Tolkien. La lecture commune proposée sur le forum Club de Lecture était l’occasion de me replonger dans ce monde.

bannière lc déc 2012 nvelles tendances forum club de lecture bilbo

Ce que j’en pense:

Lorsque, toute jeune lectrice, je découvris la Fantasy, ce fut avec ce titre. J’avais alors été impressionnée par l’imagination de l’auteur: un héros qui a des pieds poilus, accompagnant une troupe de nains dont la soif de l’or les rend parfois détestables, un magicien-sorcier énigmatique, tout était nouveau et m’avait beaucoup plu.

Alors, nostalgique, je me suis replongée avec un plaisir immense dans ce roman. Certains détails m’ayant échappés avec le temps, ce fut une réelle redécouverte, notamment concernant la découverte de l’anneau par Bilbo.

Cette aventure est étonnante: Bilbo, un hobbit, se retrouve bien malgré lui embarqué dans une chasse au trésor, traversant des contrées dont il n’avait entendu parler que dans des contes et de vieilles chansons, progressant à travers des paysages plus ou moins hostiles, rencontrant des peuples plus ou moins accueillants, le tout pour accompagner une troupe de nains dont certains ne sont pas vraiment commodes! Le tout décrit dans un style tel que l’on a l’impression de faire partie de l’histoire! L’univers créé par Tolkien est vraiment enchanteur, même si on est très loin d’un conte de fées!!

Un seul regret: dans mon souvenir, la bataille finale était plus impressionnante, mais peu importe, l’essentiel y est, bien que cela soit un peu succinct. Et maintenant, je n’ai qu’une envie, me replonger dans « Le Seigneur des anneaux »! Reste plus qu’à trouver un peu de temps!^^

couv bilbo

Bilbo le hobbit

J.R.R. Tolkien

Le livre de poche

314 pages

Traduit par Francis Ledoux

Disponible chez votre libraire mais aussi ici et .

Cette lecture me permet également de progresser dans le challenge ABC 2013 lancé par le forum club de lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s